Un plan d'investissement sans précédent au service des territoires 
 
 

Chiffres clés 


C’est le total des investissements engagés dans le Plan de Relance Autoroutier par les sociétés concessionnaires d’autoroutes. Ces dépenses sont assumées exclusivement par les sociétés d’autoroutes et n’ont aucun impact sur les finances publiques et le contribuable. C’est l’équivalent d’un chantier de plusieurs centaines de kilomètres d’autoroutes nouvelles.


Le nombre d'années de concession supplémentaires : c’est en moyenne ce que l’état a accordé aux sociétés concessionnaires d’autoroutes en échange de la modernisation et de l’amélioration des infrastructures dont elles ont la tutelle qui se feront à travers le Plan de Relance Autoroutier.

Ce sont 2 des 3 objectifs majeurs de ce plan de modernisation. Adaptation des voies au trafic, élargissements, mises aux normes ou reprises de parcelles non concédées amélioreront l’expérience et la sécurité des usagers en plus de résoudre les problèmes de congestion.

Le nombre d'emplois directs créés pendant la durée moyenne des travaux, soit 3 ans en moyenne. Cela représentera 5 700 emplois directement dans les entreprises de travaux publics, 2 500 chez les fournisseurs de ces dernières. A ce total devraient s’ajouter plus de 1 000 emplois supplémentaires par an, générés par des opérations liées à la biodiversité. (Chiffres : FNTP)

Le nombre de sociétés concessionnaires d’autoroutes concernées : APRR, AREA, ASF, COFIROUTE, ESCOTA, SANEF, SAPN.

 

A fin 2020, 95% des marchés ont été attribués. 




 

98% des lots attribués accessibles aux PME et plus de 85% des marchés de travaux attribués à des entreprises non liées (fin 2020).



3 axes : une part importante des opérations du Plan de Relance est consacrée à la réduction des nuisances sonores pour le confort des riverains (écrans acoustiques), l’aménagement de parkings de covoiturages, l’amélioration de la protection des milieux naturels et de la biodiversité (continuités écologiques, insertion environnementale des voies, ouvrages de protection).

 Plus de vingt opérations majeures.

Voir la carte des opérations